Grippe aviaire : les canards du Lot-et-Garonne ne seront pas abattus

Publié le par dans la rubrique Articles Santé.

Avant chaque transport d’élevage, les animaux sont analysés afin de vérifier qu’ils n’hébergent aucune maladie contagieuse. Depuis une semaine, des soupçons de grippe aviaire pesaient sur un élevage de 12 000 canards du Lot-et-Garonne, en Aquitaine. D’abord placés en quarantaine, des tests préliminaires ont montré la présence possible du virus H5.

Des tests plus poussés ont été effectués et ont révélé l’existence d’une variante faiblement pathogène de la souche H5N3. La préfecture, en lien avec le ministère de l’Agriculture et la Direction générale de l’alimentation (DGAL), a décidé que ces animaux ne seront pas abattus. Les autorités sanitaires ont déclaré que les canards étaient propres à la consommation. Ils pourront être envoyés dans les salles du gavage du département et commercialisés.

Limiter l’abattage préventif

Il y a un an, près de 4 millions de canards avaient été euthanasiés dans une logique

Source:: Top Santé